Artistes

  • Céline Latour
    Céline Latour

    Formée à Lyon, à Genève, puis à Zürich, Céline Latour Monnier obtient un Master of Arts in Specialized Music Performance en musique de chambre et accompagnement au piano.

    Très tôt tournée vers l’accompagnement vocal et instrumental, elle bénéficie des conseils de Maître H. Dutilleux, de F. Leroux, A. Le Bozec, H. Höll, J. Cohen, H. Billaut, N. Lee, R. Lifschitz pour la mélodie française et le lied.

    Chargée de cours de transposition, lecture de partitions d’orchestre et lecture à vue à la Haute école de musique de Genève, elle est corrépétitrice ou cheffe assistante de différents ensembles (opéra de Lausanne, chœur de la Cité, Motet de Genève, choeur Pro Arte, Ensemble Vocal de Lausanne).

    Appelée régulièrement à collaborer avec des chanteurs solistes comme partenaire de récital ou comme coach, elle forme un duo avec Marie Lys qui les amène à se produire au KKL (Lucerne).

    Les projets interdisciplinaires attirent particulièrement son attention. Après une découverte du cinéma, où elle est scripte musicale et cheffe assistante de Mirella Giardelli pour le film « Noces » de Ph. Béziat et les Solistes de Lyon (B. Têtu), Céline Latour Monnier se tourne aussi volontiers vers l’improvisation, pour la danse et l’eurythmie ou le théâtre (avec la troupe d’improvisation théâtrale « Les Improvisibles » de Bulle).

    Nommée depuis 2019 à la tête du Choeur de Jade (Ensemble Vocal féminin – Fribourg), et des Mouettes (Choeur-Mixte – Morges), elle suit actuellement la formation CH2 auprès de l’Union Suisse des Chorales.

  • Marie Lys
    Marie Lys

    Lauréate des Premiers Prix au Concours d’opéra baroque Cesti 2018 et au Concours de belcanto Vincenzo Bellini 2017, ainsi que des Prix du Public au Concours de chant de Toulouse 2019 et au Concours Handel de Londres en 2016, la soprano Marie Lys a chanté sous la direction de chefs tels que Diego Fasolis, Michel Corboz, Laurence Cummings, Christian Curnyn, Giampaolo Bisanti et Guillaume Tourniaire dans de nombreux festivals dont Ambronay, Göttingen, Halle, La Folle Journée, Verbier, MITO et Utrecht. Elle s’est notamment produite au Wigmore Hall, à Buckingham Palace et à Kings Place (Londres), à l’opéra de Lausanne, au Grand Théâtre de Genève, au Konzert Theater Bern, au Centro Cultural de Belém (Lisbonne), à Casa da Música (Porto), au Tokyo International Forum et au Yomiuri Otemachi Hall (Tokyo).

    Sur scène elle a interprété les rôles d’Adelaide (Lotario) au Festival Handel de Göttingen et au Bern Konzert Theater, Dalinda (Ariodante) au Festival Handel de Londres, Lisa (La Sonnambula), Adele (Die Fledermaus) et Amour (Orphée et Eurydice) à l’Opéra de Lausanne, Cleopatra (Giulio Cesare) à Bury Court Opera, Asteria (Tamerlano) au Buxton Festival, Eurilla (Orlando Paladino) à l’Opéra de Fribourg, Galatea (Acis and Galatea) avec Opéra Louise, Nanetta (Falstaff) à Woodhouse Opera, et Lauretta (Gianni Schicchi) au Festival Les Azuriales.

    En 2015, elle a remporté le Premier Prix au concours Göttinger Reihe Historischer Musik avec l’ensemblee Abchordis, qu’elle a co-fondé en 2011. Leurs deux enregistrements, Stabat Mater et Dies Irae, ont été publiés par Sony DHM.

    Après un Bachelor en musique à la Haute Ecole de Musique de Lausanne avec un Prix pour le meilleur récital, elle a étudié au Royal College of Music de Londres où elle a obtenu son Master avec Distinction en 2014, avant de rejoindre l’International Opera School de la même école sous l’enseignement d’Amanda Roocroft, terminant ses études en 2016 avec un Diplôme d’Artiste en Opéra.

    Marie est une Artiste Samling et une Soliste du Pour-cent culturel Migros. Elle a reçu le soutien des Fondations Leenaards, Dénéréaz, Colette Mosetti et Friedl Wald, ainsi que du Drake Calleja Trust et du Josephine Baker Trust.

    Ses récents et prochains projets incluent Galatea (Acis and Galatea) à l’Opéra de Massy, Cunégonde (Candide) à l’Opéra de Lausanne, Marcellina dans Leonora de Ferdinando Paër à Schwetzingen, Innsbruck et Bonn; Iris dans la Pastorelle en musique de Telemann à Potsdam et Bayreuth. Pour Naïve, Marie a enregistré l’opéra inédit de Vivaldi Argippo sous la baguette de Fabio Biondi avec Europa Galante (sortie en mai 2020, suivie par une tournée européenne). Toujours avec Maestro Biondi, elle chante Bellezza dans le Trionfo del Tempo e del Disinganno de Handel à Parme, ainsi que le rôle-titre dans Betly de Donizetti pour le festival Chopin et son Europe à Varsovie. Marie chante aussi le Requiem de Mozart au Victoria Hall de Genève.

  • Quatuor Sine Nomine
    Quatuor Sine Nomine

    Depuis ses succès au concours d’Evian en 1985 et au concours Borciani à Reggio Emilia en 1987, le Quatuor Sine Nomine, établi à Lausanne (Suisse), mène une carrière internationale qui le conduit dans les principales villes d’Europe et d’Amérique, notamment à Londres (Wigmore Hall), à Amsterdam (Concertgebouw) et à New York (Carnegie Hall). Parmi les personnalités qui ont marqué les quatre musiciens, il faut citer Rose Dumur Hemmerling, qui leur a communiqué sa passion et les a sensibilisés à la grande tradition du quatuor à cordes, le Quatuor Melos ainsi que Henri Dutilleux, dont la rencontre, lors de l’enregistrement de son œuvre Ainsi la Nuit chez Erato, a été particulièrement enrichissante.

    La vie de l’ensemble s’enrichit constamment grâce à des collaborations régulières avec d’autres musiciens. Des liens étroits se sont noués avec quelques quatuors, dont le Quatuor Vogler à Berlin et le Quatuor Carmina à Zurich.

    Le Quatuor Sine Nomine possède un vaste répertoire, de Haydn au 21e siècle, sans négliger des œuvres moins jouées comme l’octuor d’Enesco. Il a créé plusieurs œuvres contemporaines qui lui sont dédiées. À part les grands classiques (l’intégrale de Schubert chez Cascavelle et celle de Brahms chez Claves), les quatuors d’Arriaga et des œuvres de Turina (aussi chez Claves), sa discographie comprend également les quintettes pour piano de Furtwängler (Timpani) et de Goldmark (CPO).

    Le Quatuor Sine Nomine bénéficie du soutien de la Ville de Lausanne et de l’État de Vaud. Depuis 1994, l’Association des Amis du Quatuor Sine Nomine contribue au développement de sa carrière, notamment à l’étranger.

    Il est également fondateur et directeur artistique du Festival Sine Nomine depuis sa création en 2001.

Lieu

Grande Salle de la Maison Pulliérane
Grande Salle de la Maison Pulliérane

Date

samedi 09 Mai 2020

Heure

20:00 - 21:15

Concert exceptionnel

Une des plus belles voix actuelles, celle de la soprano Marie Lys, associée au célèbre quatuor Sine Nomine et à la pianiste Céline Latour, pour un concert exceptionnel.

1914 : année où Ottorino Respighi compose « Il Tramonto », poème lyrique pour voix et quatuor à cordes. Le poète Percy Shelley y décrit à travers le « coucher de soleil », la mort de deux amants.

Cette même année sont créées à Madrid les “Siete canciones populares españolas », lors d’un concert-hommage à deux grands compositeurs espagnols : Manuel De Falla et Joachim Turina. L’amour et la séduction, décrits de manière ludique, sérieuse ou tragique, à travers des mélodies populaires des quatre coins du pays, où le piano dialogue avec la voix et illustre l’intimité d’une berceuse ou le désir sauvage d’une revanche sur un amant infidèle.

L’amour… des poètes masculins décrivant les sentiments traversés par une femme.

Prise dans les affres d’un abandon, attachée aux vertus d’une jeune fille, mue par un désir sauvage de revanche, attendrie par l’enfant issu de cet amour, ou se laissant mourir de chagrin après la mort de son amant.

Autant de facettes de ce sujet éternel et universel, mêlant voix, quatuor à cordes et piano.

 

M. de Falla : Siete canciones populares españolas

J. Turina : Piano Quartet en la mineur, opus 67, 1er mouvement

J. Turina : Serenata pour Quatuor à cordes, opus 87

O. Respighi : “Il Tramonto”

E. Chausson : Quatuor en do mineur, opus 35, 1er mouvement

E. Chausson : Chanson prepétuelle

Étiquettes :