Artiste

  • Gypsy Galaxy
    Gypsy Galaxy

    Fruit de la rencontre entre la fine fleur de la jeune génération du jazz manouche de Paris, Lyon et Lausanne, le groupe présente une musique ludique, parfois dense ou légère, finalement aussi diverse et rayonnante que les jeunes musiciens qui le composent. À l’image de ce qui se passe aujourd’hui sur la scène parisienne du jazz manouche, les membres de Gypsy Galaxy ne se refusent rien.

    Xavier Vayre
    C’est à l’âge de 19 ans que Xavier Vayre se passionne pour la guitare jazz. Après deux ans de formation à l’ATLA puis à la prestigieuse Swing Romane Académie de Paris, il se lie d’amitié avec ses professeurs qui lui font arpenter les jam sessions de Paris. Il enregistre son premier disque en Septembre 2013 avec le Collectif ”Samois Film Orchestra”, 11 musiciens de 7 nationalités différentes. Ce projet lui donnera l’opportunité de se produire lors de la 34e édition du prestigieux Festival Django Reinhardt de Samois-sur-Seine et de partager sa musique entre Oslo, Amsterdam, Brighton et Paris, sa ville natale.

    En 2015, il sort son deuxième disque ”Djangolson” chez Hot Club Records (le label d’Angelo Debarre et du Trio Rosenberg), aux cotés d’Alexis Lograda, Mathieu Châtelain et William Brunard. Cet album, où Xavier présente certaines de ses compositions, est en partie dédié au compositeur Benny Golson, membre clé du quintet ”Art Blakey & the Jazz Messengers”.

    Xavier vit aujourd’hui au cœur de Paris, où il fait partie de l’élite de la nouvelle génération de la scène swing, ouverte tant à la tradition manouche qu’aux innovations du jazz contemporain.

    Baiju Bhatt
    Baiju Bhatt découvre le violon à l’âge de six ans, et accomplit jusqu’à ses 20 ans des études de musique classique, au Conservatoire de Lausanne. C’est par le biais du piano qu’il découvre le jazz, mais très vite, c’est avec son violon qu’il swingue dans les bars de la région romande et d’ailleurs. Élève du violoniste jazz Pierre Blanchard, il entre en 2009 à la Haute École de Musique de Lausanne, en section jazz, ce qui lui donne l’occasion d’étudier le violon avec Mario Forte et Christine Sörensen, les musiques improvisées, la composition et l’arrangement avec des musiciens tels qu’Emil Spanyi, Jeff Baud et Robert Bonisolo, ainsi que la pédagogie musicale avec Tina Strinning. Toujours avide de nouveaux horizons musicaux, Baiju Bhatt a également travaillé avec les grands violonistes jazz actuels tels Didier Lockwood et Jean Luc Ponty, et avec des musiciens indiens, ce qui l’amène à jouer en décembre 2010 pour la Princesse de Jaipur avec son père, le sitariste Pandit Krishna M. Bhatt, et à fonder en 2011 le Red Moon Collective, projet international mêlant jazz, rock, et musiques populaires et traditionnelles d’Inde et d’ailleurs (projet primé par la HEMU, parmi les “”Best Swiss Jazz Bachelors”” et en tournée suisse en 2012).

    Outre ses concerts de jazz avec les groupes de swing manouche de la région (36 rue du Swing, Gypsy Bop Combo, May Bittel, Bernard Dossin, Marco Neri et Viperswing, Gadjo Inc., etc.), Baiju Bhatt parcourt depuis 2010 les scènes du monde entier (Montreux Jazz Festival, Caprices Festival et Cully Jazz Festival en Suisse, Saptak Festival d’Ahmedabad en Inde, Brooklyn Raga Massive de New York, Tehran Fajr Festival en Iran, Torino Jazz Festival en Italie, RPAH de San Francisco, Omsk Philharmony en Russie, entre autres) avec les virtuoses frères tunisiens Amine & Hamza Mraihi, le groupe de pop-rock celtique Anach Cuan, ou en temps qu’artiste invité. Il tourne aujourd’hui avec son dernier projet en date, Red Sun, un quintet à la croisée du jazz, du rock et des musiques du monde, basé sur ses propres compositions et arrangements (et également primé par la HEMU). Baiju s’établit en 2014 à Paris afin de susciter des échanges entre sa région romande natale et la capitale mondiale du jazz manouche.

    Baptiste Ferrandis
    Baptiste Ferrandis commence son développement musical par la musique extrême et écume les salles et festivals de la région lyonnaise depuis l’âge de 16 ans. A 18 ans il intègre la MAI et affine ses goûts pour développer son sens de l’improvisation et du jeu collectif. Il rentre ensuite au conservatoire de Lyon dans la section Jazz et s’essaye à de nombreux styles dans différentes formations de la scène lyonnaise.

    Diplômé du conservatoire, il compose pour de nombreux projets jazz (Spongefingers Band, STAMP, Six Rings Circus, entre autres). C’est en 2014 qu’il monte à Paris et fait la rencontre des musiciens qui formeront avec lui le groupe Gipsy Galaxy. Baptiste cultive un jeu sensible et virtuose, empreint de toutes les influences qui l’ont fait grandir. Il passe du jazz d’aujourd’hui au hip-hop, du métal aux musiques orientales et balkaniques, du swing manouche au rock avec une facilité déconcertante, ce qui en fait un soliste recherché tant dans le monde du jazz que dans les projets plus commerciaux de la musique d’aujourd’hui.

Lieu

Foyer de la Maison Pulliérane
Foyer de la Maison Pulliérane

Date

samedi 23 Avr 2016
Expired!

Heure

22:00 - 23:00

Jam Session – Gypsy Galaxy & friends

Les Gypsy Galaxy et leur univers de Jazz manouche animeront une Jam Session pour terminer la soirée de samedi. L’occasion de partager un verre à notre buvette et un moment musical riche en découvertes, avec le groupe franco-suisse et les amis musiciens qu’ils inviteront pour l’occasion.

Étiquettes :