Artiste

  • Duo Hersperger
    Duo Hersperger

    Etienne Hersperger – Baryton-basse
    Etienne Hersperger est né en 1977 à Lausanne. Il étudie le basson et les branches théoriques au Conservatoire de cette ville et y entreprend ensuite des études de chant. En 2004, il participe à l’Atelier lyrique du Conservatoire de Lausanne et obtient son diplôme de chant (HEM). Il se perfectionne ensuite à la Guildhall School of Music & Drama à Londres.

    Il participe ensuite à la 8e session (2005-2006) des Jeunes Voix du Rhin, sous l’égide de l’Opéra National du Rhin, Strasbourg-Mulhouse-Colmar. Il suit également les masterclasses de Graham Johnson, Sir Thomas Allen, Roger Vignoles et Alain Garichot. Son activité solistique l’amène notamment à chanter à l’opéra dans Postcard from Morocco (D. Argento) ou Les Noces de Figaro (W.-A. Mozart), et en oratorio dans La Création (J. Haydn) ou La Passion selon St-Jean (J.-S. Bach). Finaliste en août 2005 du Concours lyrique international de Marmande (France) dans la catégorie Opéra, il obtient le 2e prix dans la catégorie Mélodie française. Il est également finaliste du Tournoi des Voix d’Or à Metz, en septembre 2005 et remporte la bourse Leenards la même année.

    Après une année en résidence à l’opéra-studio de l’Opéra national du Rhin à Strasbourg, il est engagé pour deux ans au CNIPAL de Marseille. Il a chanté dans les opéras de Lausanne, Strasbourg, Marseille, Avignon, St-Etienne, Toulon, Bordeaux, Paris (Théâtre de l’Athénée), Liverpool, Gdansk et Brême.

    Il a enregistré les Dichterliebe de Robert Schumann pour France Musique.

    En 2008, il fonde sa propre école de chant, Atelier Vocalissimo, en vieille ville de Bienne, avec son épouse, également chanteuse, Karine Lavorel.

    Il a également beaucoup pratiqué le répertoire de comédie musicale et tourne actuellement dans toute la Suisse avec SingTonic.

    Guillaume Hersperger – pianiste

    Pianiste suisse, né à Lausanne, Guillaume Hersperger étudie la musique depuis l’âge de cinq ans. De ses parents mélomanes il reçoit, tout comme sa sœur et ses deux frères, un goût et une curiosité pour divers genres musicaux et formes artistiques. Il commence l’étude du piano au Conservatoire de Lausanne avec Denyse Rich, pédagogue rigoureuse et avisée qui le recommande à Christian Favre, qu’il suivra durant toutes ses études professionnelles jusqu’à un premier prix de virtuosité.

    Très jeune, le Conservatoire lui permet d’approfondir ses connaissances théoriques, contrepoint, harmonie, analyse ou orchestration, notamment avec Jean Balissat dont il garde un souvenir marquant.

    Il étudie la trompette, dans l’idée de s’orienter vers la direction d’orchestre, mais rapidement, le piano s’impose comme un moyen idéal de rencontres et d’expériences nouvelles, à l’opposé de l’image d’instrument de solitaire qu’on lui attribue généralement. Il se porte vers le répertoire vocal et d’ensemble. Il étudie à la Musikhochschule de Zürich-Winterthur avec Ulrich Koella. Il y obtient un Konzertreife Diplom mit Auszeichnung en accompagnement du Lied et musique de chambre, avant d’y travailler plusieurs années comme accompagnateur et répétiteur.

    Parallèlement, il se découvre des dispositions puis une passion pour l’enseignement ; une autre forme d’échange liée au piano à laquelle il consacre une grande partie de son activité professionnelle. Il enseigne en privé, puis dans le cadre de l’Ecole de Musique de Pully où il constitue une classe de qualité, permettant à ses élèves de se produire en public, d’enregistrer ou de participer avec succès à des concours nationaux et internationaux.

    Il se produit avec son frère Etienne, baryton, avec le jeune violoncelliste Constantin Macherel, Marc-Antoine Bonanomi, Alexander Grytsayenko et Davide Bandieri, ainsi qu’avec différentes formations de musique de chambre. Il enregistre une série d’œuvres de jeunesse pour piano solo de Brahms. Il collabore en qualité de pianiste-accompagnateur avec l’HEMU et au Conservatoire de Lausanne, à la Musik Akademie Basel, ainsi qu’avec nombre de musiciens renommés comme Nikolai Gedda, Christoph Prégardien ou Ivan Monighetti. Il entretient une amitié et une collaboration de longue date avec Stéphanie Burkhard, dans de nombreux projets liant le chant et le piano. Il travaille avec plusieurs chœurs, sous la direction de René Falquet, Julien Laloux ou Bernard Tétu.

    Il organise différents événements musicaux, s’engageant dans des projets originaux ou ouvrant des passerelles vers d’autres arts : Opéra de poche en plein air, accompagnement de film muet, musique contemporaine, théâtre, danse, photographie, lectures, oenologie. Il est directeur artistique du Week-End Musical de Pully, festival fondé en 2013.

Lieu

Grande Salle de la Maison Pulliérane
Grande Salle de la Maison Pulliérane

Date

samedi 06 Mai 2017
Expired!

Heure

18:30 - 19:30

Journée Famille de musiciens – Duo Hersperger

Quatrième concert de la journée exceptionnelle consacrée aux «Familles de musiciens » : Guillaume Hersperger, directeur artistique du festival s’alliera à son frère Etienne, baryton, dans un programme intense où leur exceptionnelle entente musicale pourra s’exprimer. Le cycle de Schumann Liederkreis opus 24, sur des textes de Heine, ouvrira ce récital, Schubert lui répondra en fin de programme avec les Lieder sur des textes de Heine tirés du Schwanengesang. Entre ces deux œuvres splendides, l’étonnant cycle de Neue Alexanderlieder de Wolfgang Rihm, ne devrait laisser personne indifférent.

En ouverture de ce concert, nous aurons le plaisir de présenter Miyabi Sato, 13 ans, qui vient directement de Tokyo et qui, dans la programmation très helvétique du festival, est donc une des seules invitées de l’étranger. Mais en plus d’être une talentueuse jeune pianiste, elle a un lien familial avec les deux interprètes du concert principal qui se réjouissent de pouvoir l’accueillir pour cette occasion très spéciale.

Étiquettes :