Artistes

  • Frédéric Bager
    Frédéric Bager

    Frederic Bager est titulaire du Hodgson Fellowship à la Royal Academy of Music de Londres pour l’année 2018-2019 suite à son Master of Arts obtenu en juin 2018 dans la classe de Ian Fountain. Il a reçu le prix Sterndale Bennett. Précédemment il a obtenu le Bachelor of Music avec la mention First Class au Royal College of Music de Londres en 2016, dans la classe de Andrew Ball où il a reçu le prix Kendall Taylor pour son interprétation de Beethoven. Il a bénéficié de plusieurs bourses d’études.

    Il est lauréat du Prix du Pour-cent Culturel Migros, qui soutient ses études de musique ainsi que ses concerts en Suisse.

    Né en 1991 à Londres, Frederic Bager passe son enfance en Suisse romande. Il commence le piano très jeune auprès de professeurs privés avant de rejoindre le
    Conservatoire de Lausanne puis de celui de Genève. En 2005 il reçoit un 1er Prix au Concours Suisse de Musique pour la Jeunesse.

    En 2007 il poursuit sa scolarité à la Wells Cathedral School en Angleterre, où il étudie auprès de John Byrne. Il joue le Concerto de Grieg en Chine et à Hong Kong. En 2010 il est lauréat du Moray Piano Competition, et finaliste dans la section claviers du concours BBC Young Musician.

    Frederic Bager est également actif en musique de chambre. Passionné par l’accompagnement de chanteurs, il reçoit régulièrement les conseils du célèbre accompagnateur Roger Vignoles. En 2016 il accompagne Dame Felicity Lott. Il forme plusieurs duos avec de jeunes instrumentistes talentueux. En 2017 il joue avec le violoncelliste Constantin Macherel un programme du 20ème siècle sur Espace 2 dans la Tribune des Jeunes Musiciens.

    Parmi ses récentes apparitions, en Suisse : Salle Métropole Lausanne avec Hervé Klopfenstein et l’OSUL, Davos Festival (réinvité en 2019), Salle Farel Bienne et Fondation La Prairie Bellmund ; en Angleterre : Colston Hall Bristol, St James Piccadilly et masterclass de Richard Goode, Wigmore Hall, Londres.

Lieu

Eglise du Prieuré
Eglise du Prieuré

Date

vendredi 03 Mai 2019

Heure

21:30 - 22:30

Les intervalles nocturnes

Au programme : la Sonate en Si bémol majeur D960 de Schubert

– Molto Moderato
– Andante Sostenuto
– Scherzo : Allegro vivace
– Allegro ma non troppo

Cette oeuvre longue et sinueuse est la dernière des trois sonates tardives de Schubert, écrites à une époque où il luttait contre la syphilis et n’avait plus que quelques semaines à vivre. Cette œuvre est restée inédite jusqu’à dix ans plus tard. Même après cela, les sonates pour piano de Schubert n’étaient généralement pas appréciées, jugées trop longues, non pianistiques et tout simplement trop insolites pour être jouées en public.

Ce n’est qu’environ cent ans après la mort de Schubert, que d’éminents pianistes tels que Arthur Schnabel et, plus tard, Sviatoslav Richter ont enfin commencé à les jouer. Pour Frederic Bager, l’enjeu, plutôt que d’essayer d’assagir cette musique, est de pleinement exploiter ses qualités parfois étranges, voire immatérielles, en tant que composantes essentielles du message de Schubert.

Avec le soutien du Placement de concerts du Pour-cent culturel Migros.

Étiquettes :