Concert d’ouverture – Duo Edgar et Jérémie Moreau

Talent précoce, puis révélation dont tout le monde musical se glissait le nom, consacré ensuite par plusieurs concours de premier plan, Edgar Moreau est désormais et à 27 ans seulement, un des violoncellistes les plus adulés à l’heure actuelle. Il est aussi l’aîné d’une fratrie de quatre musiciens, dont on connait déjà bien sa soeur violoniste Raphaëlle, et où les plus jeunes David et Jérémie, respectivement violoniste et pianiste, marchent sur les traces de leurs aînés. Ce dernier suit l’enseignement de Sir András Schiff à Berlin et c’est lui qui forme avec Edgar le duo de ce concert d’ouverture.

Avec Bach, Schubert, Franck et Prokofiev, le programme de ce concert est particulièrement riche et contrasté, offrant bien sûr aux amateurs de violoncelle de quoi assouvir leur appétit, mais surtout un remarquable équilibre entre les deux instruments. Jérémie aura sous ses doigts virtuoses un magnifique Bösendorfer 280, fleuron de la gamme de la prestigieuse manufacture viennoise, pour rivaliser avec le violoncelle magique de son frère.

J.-S. Bach : Sonate pour violoncelle en sol mineur BWV 1029

Franz Schubert : Sonate pour arpeggione et piano en la mineur D 821

César Franck : Sonate en la majeur FWV 8

Sergeï Prokofiev : Sonate pour violoncelle en do majeur op. 119

 

Étiquettes : ,

Date

vendredi 07 Mai 2021
Expired!

Heure

19:00

Tarif

Gratuite

Lieu

Grande Salle de la Maison Pulliérane
Grande Salle de la Maison Pulliérane

Artistes

  • Edgar Moreau
    Edgar Moreau

    Lauréat des concours Rostropovitch 2009, Tchaikovsky 2011 et des Young Concert Artist 2014, Edgar Moreau, né en 1994, commence le violoncelle à 4 ans.

    Parallèlement à l’apprentissage du piano, il étudie avec Philippe Muller au CNSM de Paris et se perfectionne auprès de Frans Helmerson à Kronberg. Il fait ses débuts dans le concerto de Dvorak avec l’Orchestre du Teatro Regio de Turin à l’âge de 11 ans.

    Edgar se produit dans les salles les plus prestigieuses, notamment au Carnegie Hall de New York, la Philharmonie de Berlin, le Musikverein et le Konzerthaus de Vienne, le Concertgebouw d’Amsterdam, le Hollywood Ball à Los Angeles, la Philharmonie de Paris et le Théâtre des Champs-Elysées, l’Elbphilharmonie à Hamburg, Suntory Hall à Tokyo, le Seoul Art Center, le Victoria Hall de Genève, le Palau de la Musica Catalana de Barcelone, la Scala de Milan, la Fenice de Venise, le Wigmore Hall, ainsi que dans les festivals de Verbier, Salzbourg, Gstaad, Montreux, Edinbourg, Saint-Denis, Menton, Colmar, Lugano etc.

    Il collabore avec des chefs d’orchestre de renommée internationale tels que Gustavo Dudamel, Valery Gergiev, Francois-Xavier Roth, Tugan Sokhiev, Manfred Honeck, Lahav Shani, Mikko Franck, Jakub Hrusa, Alain Altinoglu, Pablo-Heras Casado, Vasily Petrenko, Jukka-Pekka Saraste, Lionel Bringuier et se produit avec les orchestres comme l’Orchestra Nationale de Santa Cecilia, London Symphony, London Philharmonia, Royal Philharmonic, Los Angeles Philharmonic, Philadelphia Orchestra, Malher Chamber Orchestra, Orchestre de Paris, Munich Philharmonique, Israel Philharmonic, Philharmonique de Radio France, Seattle Symphony, Filarmonica della Scala, Orchestre National de France, Saint Petersburg Philharmonic, Simon Bolivar Orchestra, Malaysian Philharmonic Orchestra, Tokyo Metropolitan Orchestra etc.

    La musique de chambre occupe une place privilégiée dans sa carrière et il a comme partenaires : Martha Argerich, Yo-Yo Ma, Renaud Capuçon, Khatia Buniatishvili, Nicholas Angelich, Andras Schiff, Emmanuel Pahud, Sergey Babayan, Lisa Batiashvili, Julian Rachlin, Alexey Volodin, Bertrand Chamayou, David Kadouch, entre autres, ainsi que ses frères et sœur, également musiciens.

    En 2014, Edgar sort son premier album chez Erato, « Play », avec le pianiste Pierre-Yves Hodique, puis « Giovincello », concerti baroques avec l’ensemble Il Pomo d’Oro et Riccardo Minasi, récompensé du prix ECHO Classik 2016, un disque dévolu aux sonates et trios de Debussy en 2017 (Erato, Warner). Plus récemment, un récital en duo avec David Kadouch consacré à Franck, Poulenc, Strohl et De la Tombelle, ainsi que les concertos d’Offenbach et de Gulda avec Les Forces Majeures et Raphaël Merlin.

    Il a obtenu 2 Victoires de la Musique Classique en 2013 et 2015 et a remporté un ECHO Classik en 2016. Il est également lauréat des ECHO Rising Stars en 2017. Il a bénéficié du soutien de la Fondation Banque Populaire, de la Fondation d’entreprise Safran, il est Révélation instrumentale classique Adami 2012, ainsi que Prix Jeune Soliste des Radios Francophones Publique 2013.

    Edgar Moreau joue un violoncelle de David Tecchler de 1711 et un archet de Dominique Peccatte.

  • Jérémie Moreau
    Jérémie Moreau

    Jérémie Moreau, né en 1999, commence le piano à 7 ans avec Françoise Ragon. Il fait également 7 ans de danse classique mais renonce finalement à cette discipline pour se consacrer à la musique. Parallèlement, il entre au CRR de Paris dans la classe d’Anne-Lise Gastaldi qui lui fait, entre autres, découvrir le répertoire contemporain pour piano à travers des compositeurs comme Guy Sacre ou Yves Dufourt. Il obtient son Prix de piano en juin 2014 et intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en septembre 2015 dans la classe de Denis Pascal. Après l’obtention de sa licence en juin 2018 et les félicitations du jury à l’unanimité, il intègre en septembre 2018, sur concours, la Barenboïm Saïd Akademie à Berlin dans la classe de Sir Andras Schiff.

    Il est régulièrement conseillé et guidé par Bruno Rigutto, suit des master-classes avec Jean-François Hesser (Académie de Villecroze), Yves Henri (Festival Chopin à Nohant), Marie-Joseph Jude (Académie Ravel), Jean-Marc Luisada et Daniel Barenboïm. Il remporte en 2018 le Concours des Virtuoses du cœur.

    Il se produit en récital dans différents festivals, Lisztomanias à Chateauroux, Festival Chopin à Bagatelle et à Nohant, Classique au Port à La Rochelle, Sommets-Musicaux de Gstaad, Les Pianissimes à Paris. Il joue aussi régulièrement en musique de chambre, notamment avec ses frères et sœur, à Séoul (Seoul Art Center), L’Orangerie de Sceaux, Flâneries musicales de Reims, Boulez Saal à Berlin …

    Est paru en 2017 un double CD chez Soupirs Editions faisant paraître les Archives du Festival de Nohant dans lequel Jérémie joue les Scènes d’Enfants de R. Schumann, ayant reçu le Choc Classica.

Categories