L’Amour en notes bleues – Chopin & Sand

Le couple formé des danseurs étoiles Kateryna Shalkina (ex-Béjart Ballet Lausanne et Ballet du Capitole de Toulouse) et Oscar Chacon (ex-Béjart Ballet Lausanne) a imaginé et conçu cette « vie dansée » de Frédéric Chopin et George Sand. Une « biochorégraphie » dont la jeune et talentueuse Aurore Grosclaude tiendra la merveilleuse partition pianistique.

Tableau I
Wiosna en Sol mineur, opus 74
Étude en Do mineur, opus 10 n°12
Étude en Fa mineur, opus posthume n°1
Andante Spianato et Grande Polonaise Brillante, opus 22
Tableau II
Mazurka en Mi mineur, opus 17 n°2
Nocturne en Do mineur n°21, opus posthume
Mazurka en Fa dièse mineur, opus 59 n°3
Entracte
Tableau III
Prélude en Ré bémol majeur, opus 28 n°15
Berceuse en Ré bémol majeur, opus 57
Prélude en Mi mineur, opus 28 n°4
Nocturne en Do mineur, opus 48 n°1
Prélude en Ré mineur, opus 28 n°24
Tableau IV
Prélude en Do mineur, opus 28 n°20
Mazurka en Fa mineur, opus 68 n°4
Nocturne en Do dièse mineur n°20, opus posthume
_______________________________________________
Pré-concert : Limoncelli 

Marie Ausländer, Juliette Rochat, Camille Thévoz, Clara Schlotz, Claire Heinrich, Giulietta Di Marco, Ozioma Jaunin, Hélène François, Jonathan Gerstner

Fuga Y Misterio, Astor Piazzolla, arr. J. Gerstner 

Autumn Leaves, Joseph Kosma, arr. J. Gerstner 

Ouverture des portes 20 minutes avant le début du concert, entrée libre sans réservation et collecte à la sorti

Photo Aurore Grosclaude : @Olivier Wavre

Date

jeudi 05 Mai 2022
Expired!

Heure

19:00

Lieu

Grande Salle de la Maison Pulliérane
Grande Salle de la Maison Pulliérane

Artistes

  • Aurore Grosclaude
    Aurore Grosclaude

    Née en 1998, Aurore Grosclaude a obtenu un Master de pédagogie instrumentale à la Haute École de Musique de Lausanne dans la classe de Christian Favre. Elle se perfectionne également à la Musik Akademie Basel auprès de Claudio Martínez Mehner, ainsi qu’au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Michel Dalberto et Claire-Marie Le Guay.

    Aurore a gagné plusieurs prix et distinctions en qualité de soliste : elle est lauréate à deux reprises du premier prix avec félicitations du jury à la finale du Concours Suisse de Musique pour la Jeunesse (2011 et 2015), a remporté le troisième prix du Concours d’Interprétation Musicale de Lausanne (2015 et 2021) et s’est distinguée avec des mentions spéciales lors du Concours de Piano Rosario Marciano à Vienne (2016) ainsi que du Concours pour Jeunes Interprètes au Val de Travers (2018). En tant que chambriste, elle a été récompensée dans divers concours par plusieurs premiers prix, notamment au concours Lavaux Classic avec la harpiste Tjasha Gafner en 2020.

    Elle se produit en soliste avec l’Orchestre Philharmonique de Budweis, l’Orchestre Romand des Jeunes Professionnels, l’Orchestre des Jeunes de la Suisse Romande, le Sinfonieorchester Basel ou la Camerata de Lausanne. Elle paraît régulièrement dans des festivals comme Lavaux Classic, le Festival 4 Saisons ou le Festival Sine Nomine.

  • Kateryna Shalkina
    Kateryna Shalkina

    Née à Kiev en Ukraine, Kateryna Shalkina étudie à l’Ecole nationale du Ballet de Kiev avant de rejoindre le Ballet de l’Opéra national de Kiev en 2000. Par la suite, elle interprète des rôles solistes dans LeLac des Cygnes et Casse-Noisette notamment. Afin d’apprendre d’autres techniques, elle obtient une bourse à l’Ecole-Atelier Rudra-Béjart de Lausanne. En 2003, elle est invitée par le maître légendaire à rejoindre sa compagnie, le Béjart Ballet. A partir de l’année suivante, elle tient les rôles solistes des ballets les plus célèbres du répertoire de Béjart, comme LeSacre du Printemps, LaFlûte Enchantée, La neuvième Symphonie de Beethoven, Ainsi parlait Zarathoustra. Avec le Ballet Béjart, elle s’est produite dans les salles les plus prestigieuses, telles que l’Opéra de Paris, la Scala de Milan, le Bolchoï à Moscou, le théâtre Mariinsky à Saint-Pétersbourg et le théâtre Bunka Kaikan de Tokyo. En tant que soliste invitée, elle a dansé à de nombreuses occasions : le Gala Étoiles du XXIème siècle au Théâtre des Champs-Elysées à Paris, le Gala Tag Andersen à Stockholm avec Johan Kobborg, Les Géants de la Danse (Mexico), l’Hommage à Gianni Versace (Milan), The Tuscan Sun Festival avec Irina Dvorovenko et Maxim Belotserkovski de l’American Ballet Theater, Roberto Bolle and Friends, Les Étoiles pour le Japon (Paris, 2011), the World Ballet Festival (Tokyo, 2013). En 2006 à Cannes, lors du gala international Les Étoiles organisé par le magazine professionnel Ballet 2000, elle reçoit le titre d’Étoile. En 2016, le même magazine lui remet un Prix pour s’être produite avec les plus grandes compagnies internationales. En décembre 2017, elle rejoint le Ballet du Capitole de Toulouse comme soliste, sous la direction de Kader Belarbi, danseur et chorégraphe français. Elle danse régulièrement avec son partenaire Oscar Chacón.

  • Oscar Chacón
    Oscar Chacón

    Né à Cali en Colombie, Oscar Chacón se forme en ballet classique depuis 2002 dans l’une des plus prestigieuses écoles d’Amérique du Sud : el Instituto Colombiano de Ballet Clásico Incolnballet. Avec la Compagnie de l’Incolnballet, il danse dans différents ballets du répertoire cubain, du classique au néoclassique.

    En 2003, il entre à l’Ecole-Atelier Rudra-Béjart de Lausanne où il se familiarise avec différents styles de danses : la technique Graham, la danse indienne, la danse africaine, le flamenco, et d’autres disciplines comme le théâtre, le kendo, le chant et la percussion. En 2003, sur invitation de Maurice Béjart, il se produit lors du 30ème gala anniversaire du Ballet de Hambourg.

    En 2004, il entre au Béjart Ballet. Se produisant avec la compagnie pendant 12 saisons, il devient le danseur étoile et tient de nombreux rôles dans des ballets, mais aussi dans des films et des documentaires. Les principaux ballets dans lesquels il danse sont : Le Sacre du Printemps, La neuvième Symphonie de Beethoven, Tristan et Iseult, Ainsi parlait Zarathoustra, Parsifal.

    En tant qu’artiste invité, il s’est produit avec le Ballet de Stuttgart, au Gala de la Scala de Milan, au théâtre du Bolchoï à l’occasion du Gala Ave Maya, lors de l’Hommage à Gianni Versace (Milan), au World Ballet Festival (Tokyo) et au Gala Noureev. En 2016 au Palais des Festivals à Cannes, Ballet 2000 lui remet un prix récompensant les danseurs qui se sont produits avec les plus grandes compagnies internationales. La même année, il est invité par Tamara Rojo, directeur du English National Ballet, à créer le rôle de Hilarion dans Giselle de Akram Khan. Il poursuit ensuite sa carrière à l’English National Ballet. Il danse régulièrement avec sa partenaire Kateryna Shalkina.

Categories