Récital à deux pianos – Sélim Mazari & Tanguy de Williencourt

Une rencontre musicale au sommet, fusion de deux tempéraments animés par le seul désir d’élever la musique sur des hauteurs insoupçonnées, au-delà de leur maîtrise instrumentale que l’on sait sans limite. Les deux jeunes pianistes français ont créé l’événement en enregistrant pour « l’Année Beethoven » et pour leur label Mirare un CD de Variations (Sélim) et une intégrale des Bagatelles (Tanguy). Par la chaleur et l’empathie de leur talent respectif, ces virtuoses d’élection, capables de débusquer à travers les 88 touches d’un piano toute la richesse polyphonique d’un répertoire varié allant de Mozart à Debussy et Rachmaninov, se loveront avec le même bonheur dans des partitions dont ils ont étonnamment percé les secrets ; avec le désir de dégager toutes les émotions entre rêve, lyrisme, élégance, et le désir de faire partager la volupté de l’instant. La quintessence de la musique pour deux pianos par deux interprètes aux semelles de vent et en totale empathie.

W.A Mozart : Sonate pour deux pianos KV 448

M. Ravel : La Valse (transcription pour 2 pianos)

C. Debussy : La Mer (transcription pour 2 pianos par A. Caplet)

S. Rachmaninov : Suite pour 2 pianos n°2, Opus 17

______________________________________________

Pré-concert :

Duo Raïma : Naïma Pfiffer & Raphaël Bollengier 

R. Schumann : Etudes en forme de canon 1-2-3 (Transcription pour 2 pianos par C. Debussy)

Ouverture des portes 20 minutes avant le début du concert, entrée libre sans réservation et collecte à la sortie

Photo de Selim Mazari : ©Caroline Doutre

Photo de Tanguy de Williencourt : ©Jean-Baptiste Millot

 

Ce concert vous est offert par
l’Association APPLAUSE
avec la participation de la

Avec le soutien de la

Fondation Leenaards

 

 

 

Étiquettes : , ,

Date

vendredi 06 Mai 2022
Expired!

Heure

19:00

Lieu

Grande Salle de la Maison Pulliérane
Grande Salle de la Maison Pulliérane

Artistes

  • Sélim Mazari
    Sélim Mazari

    Disciple de Brigitte Engerer au Conservatoire Supérieur de Paris, Sélim Mazari reçoit aussi l’enseignement de Claire Désert, Jean-Claude Pennetier, Michel Dalberto, etc. Il parfait sa formation au Royal College de Londres avec Dmitri Alexeev puis à l’« University of Music and Performing Arts » de Vienne avec Avedis Kouyoumdjian, fin pédagogue et ami de Brigitte Engerer. Avec son Mentor, il explore le grand répertoire classique, Mozart, Beethoven, Haydn, etc. Chambriste apprécié, il collabore avec les violoncellistes Yo-yo Ma, Henri Demarquette et Victor Julien-Laferrière, les flûtistes Juliette Hurel et Joséphine Olech, les Quatuors Hermès, Modigliani et Diotima, les violonistes Augustin Dumay et Raphaëlle Moreau, le pianiste Tanguy de Williencourt avec lequel il explore le répertoire pour quatre mains et deux pianos. En novembre 2020, il est invité par Daniel Barenboim à participer à ses Masterclasses sur les Sonates de Beethoven enregistrées à la Boulez Saal de Berlin, sur la recommandation de Martha Argerich. Il enregistre pour le label Mirare son premier disque de Variations de Beethoven, dont les redoutables Eroïca qui reçoit un DIAPASON D’OR sélection ARTE et des critiques élogieuses. Le suivant, les Concertos 12 et 14 de Mozart avec l’Orchestre de chambre de Mannheim et son directeur musical Paul Meyer, sort cette saison. Sélim Mazari est aussi le partenaire du Trio Arnold, avec lequel il s’associe au disque pour un enregistrement Quatuors avec piano de Mendelssohn. Ses débuts à la Philharmonie de Paris, dans le cadre d’une tournée de l’Orchestre d’Ile-de-France placé sous la direction du Maestro Vassily Sinaisky, sont prévus en mars 2023.

  • Tanguy de Williencourt
    Tanguy de Williencourt

    La presse ne manque pas d’accompagner l’émergence de ce musicien complet (Michel Le Naour, Concertclassic), dont l’autorité pianistique et la riche palette colorée (Alain Cochard) distingue en lui l’un des futurs grands du piano (La Croix). Tanguy de Williencourt se produit sur les scènes françaises et étrangères : Philharmonie de Paris, Auditorium du Musée d’Orsay, Auditorium de Radio France, Théâtre des Champs-Elysées, Collège des Bernardins, Opéra de Lille, Auditorium de Bordeaux, Grand Théâtre de Provence, Philharmonie de Saint-Petersbourg, Philharmonie de Berlin, Salle Flagey à Bruxelles, Opéra de Bonn, et les festivals Menuhin à Gstaad, Chopin à Nohant, Radio France à Montpellier, Pablo Casals à Prades, La Chaise-Dieu, La Vézère, Les Solistes à Bagatelle, Les Chorégies d’Orange, l’Abbaye de Royaumont, La Folle Journée de Nantes (Ekaterinburg et Tokyo), La Roque d’Anthéron et le Lille Piano Festival, a fait une apparition remarquée aux Victoires de la Musique en 2017. Tanguy a également participé au tournage d’un film consacré à Renée Fleming, réalisé au Théâtre du Châtelet, qui sortira en 2022 dans le monde entier sur le réseau IMAX. Sa discographie compte, pour Mirare, toutes les transcriptions pour piano Wagner/Liszt, ainsi qu’une intégrale des Bagatelles de Beethoven, toutes deux saluées par la critique (***** Classica et Diapason). Tanguy de Williencourt a enregistré trois CDs avec le violoncelliste Bruno Philippe : Brahms et Schumann pour Evidence Classics, Beethoven et Schubert (CD1) et Prokofiev (CD2) pour harmonia mundi qui le sollicite à nouveau pour un un album Berlioz avec la mezzo-soprano Stéphanie d’Oustrac, ainsi que le CD « Debussy : the late works » qui a reçu en 2019 le « BBC Music Magazine Award » et le « Gramophone Award ». Le CD « Salon Proust », enregistré avec le violoniste Théotime Langlois de Swarte, remporte un grand succès critique depuis sa parution en mars 2021 sur le label harmonia mundi : « deux splendides musiciens français… » relève le New Yorker qui ne manque pas de noter l’impression forte que laisse le pianiste dans l’exécution des pièces pour piano seul, et a récemment été annoncé comme l’un des huit disques de l’année 2021 sur Gramophone. Son prochain disque pour Mirare réunira les œuvres solos et avec orchestre de César Franck, la sortie est prévue en 2022. Après des études brillantes au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les classes de piano (Roger Muraro), musique de chambre (Claire Désert), accompagnement (Jean-Frédéric Neuburger) et direction de chant, il reçoit le soutien des Fondations Blüthner, Banque Populaire, ADAMI (Révélation classique) et SPEDIDAM. En 2016, il obtient le double Prix du Jury et du Public de la Société des Arts de Genève et est lauréat, l’année suivante, du Concours Paris Play-Direct à la Philharmonie de Paris avec l’Orchestre de Chambre de Paris. Parallèment, il reçoit les conseils de Maria João Pires, Christoph Eschenbach, Stephen Kovacevich et Paul Badura-Skoda.

Categories