MADONE RELOADED – Carte blanche à Boulouris 5 et à la Cie de Théâtre STT !

MADONE RELOADED

Le WEMP est heureux de proposer une carte blanche à l’Ensemble Boulouris 5 et à la Compagnie STT ! (Super Trop Top !) de Delphine Lanza et Dorian Rossel.

La parole à Dorian Rossel, de la Compagnie de Théâtre Super Trop Top ! :

« Entre le Boulouris 5 et la Cie de Théâtre Super Trop Top ! c’est une longue histoire d’amitié et de rire depuis de nombreuses années. Il y a bien eu quelques collaborations individuelles et il y a encore de grands projets dans les tiroirs, mais c’est bien le WEMP avec cette carte blanche qui nous offre une première collaboration joyeuse et inédite…
Alors on écoute les envies (retrouver Piazzolla et autres inspirations de son pays), on écoute aussi les informations (ce nouveau gouvernement argentin) et on songe à comment se souvenir de la gratuité de l’art, de l’émerveillement, de la poésie, contre l’efficacité économique et du libéralisme sauvage…
Ou comment redonner de l’attention aux petites choses de la vie et à la force subversive de la bonté… »

Boulouris 5 :

Stéphanie Joseph, violon
Anne Gillot, clarinette basse
Jocelyne Rudasigwa, contrebasse
Jean-Sam Racine, clarinette
Ignacio Lamas, guitare

Ouvertures des portes 15 minutes avant le concert. Pas de réservation.
Entrée libre sans réservation et collecte à la sortie.
Crédit photo © Sabine Zaalene

Étiquettes :

Date

samedi 04 Mai 2024
Expiré!

Heure

15:00 - 16:15

Labels

WEMP 2024

Lieu

Eglise du Prieuré
Eglise du Prieuré

Organisateur

Association Applause
Association Applause
Email
info@wempully.ch
Site Web
https://www.wempully.ch

Artistes

  • Boulouris 5
    Boulouris 5

    Anne Gillot – Clarinette
    Née à Lausanne en 1972, Anne Gillot accomplit ses études au Conservatoire de Lausanne,où elle passe un diplôme d’enseignement de la flûte à bec et de clarinette. Elle poursuit ses études au Conservatoire de Bienne chez Carsten Eckert et obtient un premier prix de virtuosité de flûte à bec.
    Puis, elle complète sa formation en se spécialisant dans la musique contemporaine au Conservatoire Sweelinck (Amsterdam), suivant les cours post-graduate de Walter Van Hauwe pour la flûte à bec et de Harris Sparnaay pour la clarinette basse.
    Anne Gillot donne de nombreux concerts, en Suisse et à l’étranger (Angleterre, Hollande,France) en soliste et avec orchestre, avec percussion, piano ou différents médias (bandes magnétiques, effets électroniques, audio-visuel), en quatuor ou en Quintett.
    Elle fait partie du duo de musique contemporaine 1+1 avec le saxophoniste Laurent Estoppey.
    Anne Gillot développe le langage de la musique improvisé en travaillant avec 1+1 (excuses me.Musée Yenish juin 2006) avec La comédienne Rita Gay (Nouvelles orientales de Marguerite Yourcenar, Théâtre du CPO février 2006), le saxophoniste Urs Leimgruber (Orchestre Rue du Nord, Festival Rue du Nord 2006) et au sein d’un duo avec André Décosterd (Mémoire, Festival Home Made 2006).
    Parallèlement à son activité musicale, Anne Gillot travaille pour la Radio Suisse Romande Espace 2, elle est productrice de l’émission « Musique Aujourd’hui ».

    Ignacio Lamas – Guitare, Compositions et Arrangements
    Issu d’une tradition musicale avant tout orale, Ignacio Lamas a commencé la guitare en autodidacte. Les études musicales qu’il termine en 1999 lui permettent de pousser plus loin sa technique instrumentale et d’ouvrir les portes de la musique écrite. Au fil de ses études et de ses expériences, il retrouve peu à peu la liberté et la spontanéité de ses débuts, notamment au travers de l’improvisation, et développe les outils nécessaires à la composition et à l’arrangement auxquels il se livre depuis toujours.
    Il joue dans diverses formations telle que Barrio Oscuro, Maria de la Paz, Boulouris, l’orchestre jaune, Lola de Valence, collabore régulièrement avec la compagnie des « Voyages extraordinaires » et accompagne des comédiens dans le cadre de productions théâtrales.
    Actuellement, il arrange et participe aux enregistrements des chansons de l’artiste Nina Dimitri, de la chanteuse chinoise Susan Wong ainsi que du projet Eldissa. Il consacre une partie de son temps à l’enseignement de la guitare au Conservatoire de Montreux.

    Jean-Samuel Racine – Clarinette, Compositions et Arrangements
    Il obtient sa virtuosité de clarinette au Conservatoire de Lausanne ainsi que le prix interrégional au Luxembourg. Lors de sa formation, il a l’occasion de travailler avec Michel Arrignon du CNSM de Paris et Antonio Saïote du conservatoire national de Porto ou encore Thomas Friedli du conservatoire de Genève. En 1999, il participe au Séminaire pour Jeune Soliste, avec l’Orchestre de Timisoara, sous la direction de Jean-François Antonioli.
    De formation classique, il s’intéresse rapidement à l’improvisation et se perfectionne à la clarinette basse ainsi qu’aux saxophones soprano et ténor. Il joue ainsi régulièrement dans différents groupes de Jazz, de funk et de musique actuelle.
    Il travaille régulièrement avec les orchestres classiques de la région et partage le poste de « reeds » (Clarinettes et saxophones) dans l’orchestre des Jardins Musicaux de Cernier. Comme musicien et interprète il est régulièrement invité dans divers projets de musique de chambre, de jazz ou dans des créations théâtrales.
    Pour ses projets personnels : en 1998, il co-fonde le groupe Boulouris 5. C’est avec lui qu’il développe ses qualités d’arrangeur et compositeur dans les spectacles « Tango Nuevo », « Voyage en Pamukalie », « Emerentia 1713 », « Concert en 5 actes », « Boulouris joue Boulouris » ou encore « Brazul ». Depuis 2003, il participe très activement comme instrumentiste et comme compositeur aux créations musicales de l’association EUSTACHE, et en prend la codirection de 2009 à 2014. En 2015, il compose notamment pour le spectacle de l’orchestre du Grand EUSTACHE « Cadavres Exquis ».
    Il écrit beaucoup pour le théâtre : « Chronique d’un vicomte pourfendu » avec Julien Monti, « Cargo 7906 » de Sandra Korol, « Génération en Kit » pour le théâtre des « Trois P’tits Tours », mais aussi trois spectacles de Virginie Lemoine, « Une Diva à Sarcelles » (nominé aux Molières 2010), « Brigitte directeur d’agence » et « le bal », spectacles qui sont actuellement encore à l’affiche dans deux théâtres parisiens.
    En 2013, il crée, avec Renaud Delay, le Step In Time Orchestra. Pour cet orchestre, ils composent les ballets « Peter Pan » et « Peau d’âne » commande de l’AFJD, créé en 2015 et 2107. Ils préparent actuellement leur prochaine création pour 2019.
    En 2010, il monte la compagnie FRECKLES avec l’auteure et metteuse-en-scène Sophie Pasquet avec qui il écrit le spectacle « oh les belles plantes » et le spectacle théâtre-musical sur un thème d’anticipation, le « M.O.I. ».
    Il enseigne la clarinette à l’EM de Lausanne.

    Jocelyne Rudasigwa – Contrebasse
    D’origine rwandaise, née à la Chaux-de-Fonds en 1975. Elle commence la contrebasse à l’âge de 16 ans et obtient en 2001 un diplôme d’enseignement au Conservatoire de Lausanne, dans la classe de Michel Veillon. Elle se perfectionne par la suite au Conservatoire de Bâle, dans la classe de Wolfgang Güttler, chez qui elle obtient un diplôme de concert en 2004. Elle enseigne depuis plusieurs années au Conservatoire de Fribourg et enrichi son approche pédagogique en suivant la formation Suzuki donnée par Virginia Dixon à Copenhague.
    Jocelyne Rudasigwa se produit dans différentes formations privilégiant la musique d’aujourd’hui, aussi bien dans le classique et le jazz que la musique dite populaire et l’improvisation (Vortex, Eustache, Infra basse). C’est dans cette modernité qu’elle développe la recherche de son langage musical. Parallèlement, elle élargit son univers et exploite sa créativité au sein des nombreuses productions théâtrales auxquelles elle participe.

    Stéphanie Joseph – Violon
    Bien que née au Canada en 1970, c’est en Suisse que Stéphanie Joseph commence l’étude du violon dès l’âge de six ans. Elle étudie auprès de Pierre Amoyal et de Jean Jaquerod chez qui elle obtient son diplôme d’enseignement ainsi qu’un premier prix de virtuosité avec félicitations du Jury. Après une année de perfectionnement dans les cours de Marie-Annick Nicolas à Lyon, elle est engagée au sein de l’Orchestre de Chambre de Lausanne en 1995.
    Par ailleurs, elle se consacre volontiers à la musique de théâtre, collaborant notamment avec le Théâtre des Trois P’tits Tours de Morges et avec le Petit Théâtre de Lausanne, tout en se produisant fréquemment dans diverses formations de musique de chambre. En tant que soliste, elle a déjà donné des concerts avec l’Orchestre d’Yverdon, l’Orchestre du Conservatoire et l’Orchestre de Chambre de Lausanne.
    Parallèlement, elle investit une partie de son temps dans la pédagogie du violon, une facette de son métier qu’elle affectionne tout particulièrement. Stéphanie Joseph participe à de nombreuses productions – enregistrements de CDs, spectacles, concerts

    Crédit photo © Sabine Zaalene

  • Dorian Rossel
    Dorian Rossel

    Né en 1975 à Zürich, le metteur en scène franco-suisse suit une scolarité en Suisse, en Angleterre, puis à Grenoble où il étudie l’Art et la Philosophie. Diplômé de l’école de théâtre Serge Martin à Genève en 1996. Il suit différents stages avec Robert Lepage, Peter Brook, Claude Régy.

    Son parcours professionnel commence très jeune comme comédien sur scène, au cinéma et comme clown à l’hôpital. Entre 1998 et 2005, il fonde le Collectif Demain on change de nom et crée des pièces « contextuelles » et « hors les murs », entre théâtre, danse et arts plastiques.

    En 2004, avec Delphine Lanza, il fonde la Cie STT / Super Trop Top
    Ensemble, ils expérimentent des formes nouvelles en développant un langage scénique singulier, exigeant et contemporain, tout en étant accessible à toutes et tous. Raconter des histoires, se confronter au monde d’aujourd’hui en prenant appui sur des sources dramaturgiques hétérogènes constitue l’ADN de la compagnie. Ces spectacles sont très vite repérés, soutenus et programmés à l’Arsenic (Lausanne), au Festival de la Bâtie, au théâtre Am Stram Gram (Genève) ou encore à Château Rouge (Annemasse).
    Anne Bisang les associe à la Comédie de Genève de 2007 à 2010.
    René Gonzalez les associe au Théâtre de Vidy Lausanne de 2009 à 2014.
    Anne Brüschweiler les associe au Théâtre Forum Meyrin de 2014 à 2023.
    En France, la Cie est d’abord associée à la Garance/scène nationale de Cavaillon à Les Théâtres Aix/Marseille et aujourd’hui à la Maison de la culture / scène nationale de Bourges et à la MAL de Thonon- Évian. Conventionnée avec le Canton de Genève et les Villes de Genève, Lausanne et Meyrin, la compagnie conjugue chaque saison recherche, création, médiation et la diffusion de son répertoire en tournée en Suisse et à l’international.

    Dorian Rossel est également pédagogue dans de nombreuses écoles nationales :
    Eracm ( Cannes-Marseille), Saint-Etienne, ESAD (Paris) et aussi en Suisse à la Manufacture, Les Teintureries, Serge Martin et à la HEM ( haute école de musique de Genève).

    En 2023, il met en scène :
    – un spectacle avec 15 comédiens Japonais à Tokyo.
    – un opéra : « Jasager / Neinsager » au théâtre de Caen.
    – une création théâtrale: «Tous les poètes habitent Valparaiso » en Suisse puis à Avignon.

  • Delphine Lanza
    Delphine Lanza

    Née en 1972 à Annecy, la comédienne et metteure en scène suit une scolarité à Genève. Elle commence très tôt sa vie d’actrice et joue enfant et adolescente dans différents théâtres en Suisse. À 17 ans elle devient professionnelle et anime une émission à la Télévision Suisse Romande. Très vite les rôles s’enchaînent au théâtre et à l’écran. Elle débute au cinéma dans « L’ombre » de Claude Goretta, face à Pierre Arditti et Jacques Perrin puis devant les caméras de Jacob Berger, Nicole Borgeat, David Chidlow, Stéphanie Chuat et Véronique Reymond, Michel Deville, Pierre Maillard, Romed Wyder… Avec « Attention aux chiens » de Marzall, elle obtient le prix d’interprétation du Cinéma Suisse. Au théâtre, elle joue pour Françoise Courvoisier, Rezo Gabriaze, Xavier Fernandez Cavada, Christian Geffroy Schlittler, Simon Heine, Patrice Kerbrat, Mathias Langhoff, Giovanna Marini, Stanislas Nordey, Andrea Novicov, Robert Sandoz… En 2004, avec Dorian Rossel, ils fondent ensemble la compagnie STT / Super Trop Top. Dès le début, leurs créations se nourrissent d’œuvres non écrites pour le théâtre: Manga (Quartier Lointain, Taniguchi), Documentaires (Soupçons, Une femme sans histoire, Jean-Xavier de Lestrade), Roman (Oblomov, Goncharov), Récit de Voyage ( L’Usage du monde, Nicolas Bouvier), Films (La maman et la putain, Jean Eustache; Voyage à Tokyo Ozu ; Le Dernier Métro, François Truffaut). Leurs recherches sont très vites repérées, soutenues et présentées à l’Arsenic (Lausanne), Théâtre de l’Usine, Festival de la Bâtie, théâtre Am Stram Gram (Genève) et Château Rouge (Annemasse). Anne Bisang les associe à la Comédie de Genève de 2007 à 2010, puis René Gonzalez au Théâtre Vidy Lausanne de 2009 à 2014 et enfin Anne Brüschweiler au Théâtre Forum Meyrin depuis 2012 et jusqu’à juin 2023. En France, la Cie est associée à la Garance, scène nationale de Cavaillon de 2014 à 2018 et à Les Théâtres Aix/Marseille (2019 – 2023), et depuis 2020 à la Maison de la Culture de Bourges et à la MAL de Thonon-Evian. Conventionnée avec le Canton de Genève et les Villes de Genève, Lausanne et Meyrin. La compagnie conjugue chaque saison recherche, création, médiation, transmission et la diffusion de son répertoire en tournée. Ils ont à cœur de maintenir vivant plusieurs spectacles de leur répertoire et ainsi pouvoir les jouer sur plusieurs années. Ils donnent des stages de formation en Suisse, en France et au Japon pour des jeunes, des amateurs et surtout dans des formation professionnelles et écoles Nationnales (ERACM Cannes-Marseilles, ESAD Ecole Supérieur d’Art Dramatique Paris, Ecole de la Comédie de Saint-Etienne,… ) et aussi en Suisse à la Manufacture, Les Teintureries, Serge Martin et à la HEM ( haute école de musique de Genève).