Bryan Cheng et HEMU Wind Orchestra : Concerto pour violoncelle de Gulda

Né en 1930, Friedrich Gulda – compositeur éclectique et pianiste vainqueur du grand prix de Genève – s’est rendu maître dans l’art de combiner les styles musicaux.
Que ce soit par des chemins classique, rock, jazz ou encore musique électronique, son Concerto pour violoncelle n’échappe pas au mélange des genres.
Porté par la maîtrise absolue du violoncelliste Bryan Cheng et proposé dans le cadre du partenariat avec l’HEMU, venez découvrir ce concerto aussi redoutable que décoiffant qui vous transportera à travers les différentes époques et styles musicaux !

La première partie du concert est confiée à des membres de l’Ensemble de l’HEMU : le Sextuor Antarès et Samuel Gogniat.

 

Par le Sextuor Antarès
Louise Farrenc : Sextuor opus 40, 1er mouvement : Allegro
Maurice Ravel : Ma mère l’Oye (extraits) – Pavane de la Belle au bois dormant – ⁠Petit Poucet

Par Samuel Gogniat, percussions
Compagnie Kahlua : « Ceci n’est pas une balle »

Par Bryan Cheng, violoncelle, Raphaël Jousse, direction et HEMU Wind Orchestra
Friedrich Gulda : Concerto pour Violoncelle et Orchestre


Ouvertures des portes 15 minutes avant le concert. Pas de réservation.
Entrée libre sans réservation et collecte à la sortie.
Crédit photo © Andrej Grilc

 

Date

samedi 04 Mai 2024

Heure

17:00 - 18:00

Labels

WEMP 2024

Lieu

Maison Pulliérane
Grande Salle

Organisateur

Association Applause
Association Applause
Email
info@wempully.ch
Site Web
https://www.wempully.ch

Artistes

  • Samuel Gogniat
    Samuel Gogniat

    Samuel Gogniat est né en 2006 et commence la percussion à l’âge de 7 ans au Conservatoire de Lausanne dans la classe de Romain Kuonen.

    En 2014, il intègre la structure musique-école et en 2017, il commence le piano comme deuxième instrument dans la classe de Anna Benzakoun.

    Au concours Suisse pour Batteurs et Percussionnistes à Altishofen (Lucerne) en 2017 il gagne le premier prix de Marimbaphone et devient champion Suisse des claviers.

    Samuel obtient en 2018 un premier prix à la finale du Concours Suisse de Musique pour la Jeunesse à Zurich.

    En mars 2019, il remporte le premier prix de « Perku en Herbe » en caisse claire à Genève.

    En juin de la même année, il reçoit un premier prix avec la totalité des points à la finale du concours allemand « Jugend musiziert » à Halle.

    Samuel a pu se produire durant différents concerts comme par exemple au « festival 4 saisons » à Lausanne ou au « Lavaux Festival OFF ».

    Avec Max Bradley (flûte traversière, classe de Sandra Latour, Conservatoire de Lausanne) il forme depuis 2017 le duo « Flûte Perc’ut ».
    Ensemble ils ont gagné en 2017 un premier prix au « Festival Les Journées de la Flûte » (Tassin la Demi-Lune, France) et en 2018 un deuxième prix à l’Entrada du Concours Suisse de Musique pour la Jeunesse à Lausanne.

    Depuis 2016, Samuel fait partie de l’ensemble des Ministrings dirigé par Baiju Bhatt et Tina Strinning.

  • Bryan Cheng
    Bryan Cheng

    Bryan Cheng, cello

    Suite à ses récents succès dans certaines des compétitions internationales les plus prestigieuses au monde, dont la Reine Élisabeth, le Concours de Genève et le Concours Paulo, le violoncelliste d’origine canadienne basé à Berlin, Bryan Cheng, s’est imposé comme l’un des artistes jeunes les plus captivants de la scène musicale classique.
    Il a fait ses débuts en récital au Carnegie Hall à guichets fermés à l’âge de 14 ans, ses débuts à l’Elbphilharmonie à l’âge de 20 ans avec la Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, et en 2022, il a été le premier violoncelliste à recevoir le prestigieux Prix Yves Paternot en reconnaissance du musicien le plus prometteur et accompli de l’Académie du Festival de Verbier. Il est le lauréat 2023 du Prix Virginia Parker du Conseil des arts du Canada, la plus haute distinction nationale pour les jeunes musiciens.
    Parmi ses faits marquants récents, citons ses débuts avec le Deutsches Symphonie-Orchester Berlin à la Philharmonie de Berlin dans la série « Debüt im Deutschlandfunk Kultur » (d’autres artistes notables ayant participé à cette série au début de leur carrière incluent Sir Simon Rattle, Daniel Barenboim, Jacqueline Du Pré, Cecilia Bartoli, Isabelle Faust, Evgeny Kissin, Santtu-Matias Rouvali, Daniel Hope, Renaud Capuçon, etc.), des retours à l’Orchestre symphonique de Montréal et à l’Orchestre du Centre national des arts d’Ottawa, entre autres.
    Parmi ses débuts à venir, on peut citer l’Orchestre Métropolitain, l’Orchestre symphonique de la radio de Francfort, les Bochumer Symponiker, la Philharmonie Janáček d’Ostrava, le Greensboro Symphony Orchestra, l’Orchestre symphonique de l’Inde, l’Orchestre symphonique national de Roumanie, le Cape Town Philharmonic, ainsi que des retours à l’Orchestre philharmonique de Johannesburg, à l’Orchestre symphonique de Winnipeg et à l’orchestre de chambre I Musici de Montréal, où il présentera en première un tout nouveau double concerto de Denis Gougeon.
    Pour la saison de concerts 2023/24, Bryan Cheng est artiste en résidence à l’Orchestre philharmonique « Banatul » de Timisoara, en Roumanie, présentant plusieurs concerts symphoniques et de chambre dans le cadre de la saison 2023 de la Capitale européenne de la culture de la ville. Il occupe le même rôle au Week-End Musical de Pully 2024 en Suisse, présentant ses deux duos en plus de se produire en soliste dans le Concerto pour violoncelle de Gulda.
    Bryan Cheng s’est produit avec des orchestres tels que le Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, le Philharmonique d’Helsinki, le Brussels Philharmonic, l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre symphonique national de Taiwan, l’Orchestre symphonique d’Anvers, le Tapiola Sinfonietta, et avec des chefs d’orchestre estimés tels que Stéphane Denève, Susanna Mälkki, Alpesh Chauhan, Matthias Pintscher, Dalia Stasevska, Christian Arming, Giordano Bellincampi, Jonathan Darlington et Laurence Equilbey.
    En tant que membre du duo Cheng², de CelloFellos, et en tant que musicien de chambre, Bryan se produit intensivement à travers le monde. Il a eu le privilège de travailler avec des partenaires tels que Gidon Kremer, Lars Vogt, Christian Tetzlaff, Angela Hewitt, Till Fellner, Viviane Hagner et Antje Weithaas.
    Parmi les moments forts de ses récitals, on peut citer des performances au Festival de Verbier avec Sir András Schiff et le violoncelliste Alban Gerhardt, à l’Elbphilharmonie de Hambourg, au Kammermusiksaal de la Philharmonie de Berlin, au Festival de musique de Schleswig Holstein, au Heidelberger Frühling, au Beethovenfest de Bonn, au Künstlerhaus de Munich, au Casals Forum de Kronberg, à Flagey de Bruxelles, au Chamberfest Cleveland, à l’Université Millersville, à la Vancouver Recital Society, à la Walter Hall de Toronto, à Orford Musique, à la Cecilia Concert Series d’Halifax, au Festival de musique de chambre de Montréal, au Isabel Bader Centre de Kingston, lors de tournées de récitals au Canada, aux États-Unis, en Suisse, en Belgique et en Afrique du Sud.
    Bryan a publié une trilogie d’albums acclamés par la critique sous le label allemand audite : « Russian Legends » (2019), « Violonchelo del fuego » (2018) et « Violoncelle français » (2016), et son dernier album, « Portrait » sur Centrediscs, présentant des œuvres commandées et des arrangements personnels de compositeurs d’origine asiatique diversifiée, est sorti en octobre 2023.
    Bryan joue du violoncelle « Dubois » d’Antonio Stradivarius, Cremona, 1699, gracieusement fourni par Canimex Inc. de Drummondville (Québec). Il est bénéficiaire du Deutschlandstipendium et a été soutenu par la Sylva Gelber Music Foundation avec des bourses pluriannuelles généreuses. Il a obtenu son baccalauréat et sa maîtrise à l’Universität der Künste de Berlin et est actuellement inscrit au programme Professional Studies à la Kronberg Academy en Allemagne, dans la classe de Wolfgang Emanuel Schmidt.

  • Sextuor Antarès
    Sextuor Antarès

    Le sextuor Antarès voit le jour en septembre 2022 grâce à Luigi Tognan qui rassemble alors cinq de ses amis de la Haute Ecole de Musique de Lausanne, passionnés de musique de chambre autour d’une partition : le Sextuor de Francis Poulenc. De là naît une véritable entente tant musicale qu’amicale, ainsi qu’un goût commun pour la formation de sextuor et une véritable volonté d’explorer le répertoire. Particulièrement intéressé par ce travail de musique de chambre, le sextuor Antarès décide de dépasser les frontières de ce répertoire en se tournant vers des arrangements et des œuvres de toutes époques et styles confondus. Toujours dans la joie de se produire en concert, le sextuor Antarès vous invite à venir nombreux explorer ce répertoire riche et fabuleux que constitue l’assemblage d’un quintette à vent plus piano.