« Farewell » : Jakub Józef Orliński et Michał Biel

Désormais habitué aux artistes d’exception, depuis les visites de Nelson Goerner ou Nikolai Lugansky, le Week-End Musical de Pully a l’incroyable honneur de recevoir une superstar : le contre-ténor Jakub Józef Orlinski. Véritable phénomène, aussi à l’aise sur les scènes de breakdance que sur les plus prestigieuses scènes d’opéra du monde, le chanteur posera ses valises quelques jours à Pully le temps d’une masterclass et d’un concert exceptionnel à la Maison Pulliérane. Accompagné du pianiste Michal Biel, Jakub Józef Orlinski propose un concert à double facette : la première, résolument baroque, avec Purcell (1659-1695) et J.J Fux (1660-1741) dans un répertoire dédié à la tessiture du chanteur ; la seconde plus intimiste, rendant hommage à ses origines polonaises, avec notamment des mélodies de Henryk Czyz (1923-2003), originellement composées pour baryton.

J.J. Fux
1. „Non t’amo per il ciel”

H. Czyż „Pożegnanie”
2. „Kochałem Panią”
3. „Na wzgórzach Gruzji”
4.  „Ostatni raz”

H. Purcell
5. „Music for a while”
6. „Fairest Isle”
7. „Cold song”
8. « Strike the viol »

M. Karłowicz
9. „Nie płacz nade mną”
10. „Z Erotyków”
11. „Mów do mnie jeszcze”
12. „Przed nocą wieczną”
13. „Na spokojnym, ciemnym morzu”
14. „W wieczorną cieszę”

S. Moniuszko:
15.  „Łza”
16.  « Prząśniczka »

G.F. Handel
17. „Alleluja, Amen”

Ce concert est enregistré par RTS – Espace 2 pour rediffusion ultérieure.
Séance dédicace et vente de CD après le concert. 

Ouvertures des portes 15 minutes avant le concert. Pas de réservation.
Entrée libre sans réservation et collecte à la sortie.
Crédit photo © Warner

Date

vendredi 03 Mai 2024

Heure

19:00 - 20:15

Labels

WEMP 2024

Lieu

Maison Pulliérane
Maison Pulliérane

Organisateur

Association Applause
Association Applause
Email
info@wempully.ch
Site Web
https://www.wempully.ch

Artistes

  • Michał Biel
    Michał Biel

    Pianiste et professeur, Michał Biel est diplômé de la Juilliard School de New York, où il a étudié avec Brian Zeger, Margo Garrett, Jonathan Feldman et J.J. Penna. Il a également étudié avec Eytan Pessen à l’Académie d’opéra du Grand Théâtre de l’Opéra national de Varsovie, ainsi qu’avec Andrzej Jasiński et Grzegorz Biegas à l’Académie de musique Karol Szymanowski de Katowice.

    Michal Biel s’est produit dans les salles de concert les plus célèbres du monde, telles que le Wigmore Hall de Londres, le Concertgebouw d’Amsterdam, la Philharmonie de Berlin, le Carnegie Hall et l’Alice Tully Hall de New York. Le pianiste a également eu l’opportunité de jouer dans certains des opéras les plus prestigieux : parmi eux l’Opéra de Francfort, le Théâtre des Champs-Elysées, l’Opéra d’Anvers, l’Opéra d’Anvers, le Frankfurt Oper, l’Opéra National du Rhin, l’Opéra National de Bordeaux, l’Opéra de Lille, Le Palais des Arts Reina Sofia à Valence ainsi que le Grand Théâtre de Varsovie.

    M. Biel collabore régulièrement avec le contre-ténor Jakub Józef Orliński, avec lequel il donne des concerts dans le monde entier, participant également à des festivals renommés tels que le Verbier Festival, Life Victoria Barcelona et le Festival de Lacoste Pierre Cardin. Leurs performances ont été diffusées à plusieurs reprises par, entre autres Medici.tv, Arte.tv, BBC Radio 3, TVP Kultura et Polish Radio Programme 2.

    En tant qu’accompagnateur de la basse américaine Alexander Rosen, Michal Biel a remporté le 2e prix du concours international de chant Hugo Wolf à Stuttgart (2018). Les deux artistes sont également lauréats de l’Académie Orsay-Royaumont, ce qui les a amenés à sortir ensemble l’album  » Le Promenoir Des Amants « .
    Son palmarès en compétition reflète un certain nombre de réussites, notamment le prix du meilleur jeune pianiste au Concours vocal international Stanisław Moniuszko à Varsovie, le titre de meilleur jeune accompagnateur au Grand Prix de l’Opéra à Bucarest, et le prix de l’accompagnement exceptionnel au Concours vocal national Ludomir Różycki à Gliwice.

    En tant que pianiste et répétiteur, il a travaillé avec des chanteurs au département d’art vocal de la Juilliard School de New York, à l’Internationale à la Meistersinger Akademie de Neumarkt et à la Chautauqua Institution de Chautauqua. M. Biel a également été associé au département de musique de chambre avec piano de l’Académie de musique Feliks Nowowiejski de Bydgoszcz. Depuis 2020, il est chargé de cours à l’Académie d’opéra du Grand Théâtre – Opéra national de Varsovie, où il dirige régulièrement des masterclasses pour les chanteurs et les pianistes.
    Michal Biel a participé à l’enregistrement de deux albums : « Farewells » (enregistré avec Jakub Józef Orliński avec la technologie Dolby Atmos), qui a été nommé pour le prix « Fryderyki » dans la catégorie du meilleur album polonais à l’étranger et a remporté le prix Opus Klassik du chanteur masculin de l’année ainsi que « Kraina » avec la soprano Alexandra Nowakowski, un album de chansons de compositeurs polonais.

  • Jakub Józef Orliński
    Jakub Józef Orliński

    « Orlinski est un véritable contre-ténor, l’un des meilleurs que j’ai entendus sur une scène d’opéra : un legato exceptionnel, aucune perte de puissance dans les graves, une diction précise, une présence scénique audacieuse. En bref, il a placé la barre très haut pour ce que l’on peut attendre de ce type de voix dans ce répertoire. » Roger Parker, Opera, octobre 2019

    Le contre-ténor polonais Jakub Józef Orliński s’est imposé comme l’un des meilleurs artistes au monde, triomphant sur scène, en concert et sur disque. Artiste exclusif du label Warner/Erato, son premier enregistrement, intitulé Anima Sacra, lui a valu le prestigieux prix Opus Klassik pour l’enregistrement vocal solo, tandis que son deuxième, Facce d’amore, se voit décerner le prix de l’enregistrement de l’année (récital solo) lors de la remise des 2021 International Opera Awards. Ses concerts et récitals à guichets fermés à travers l’Europe et les États-Unis ont attiré de nouveaux adeptes de cette forme d’art, et son interprétation en direct de « Vedrò con mio diletto » de Vivaldi, filmée au festival d’Aix-en-Provence, a été visionnée plus de sept millions de fois en ligne. Des apparitions télévisées, notamment le « Concert de Paris » à la Tour Eiffel et « Rebâtir Notre Dame de Paris », tous deux avec l’Orchestre national de France, ainsi que le concert de remise des Victoires de la musique classique accompagné par l’Orchestre de l’Opéra national de Lyon, ont été diffusés à des millions d’exemplaires dans le monde entier. En 2019, il a fait l’objet d’un article dans le New Yorker et a été présenté dans le Vogue polonais. Son troisième album – intitulé Anima Aeterna, composé d’airs sacrés et de motets de l’époque baroque – sorti en octobre 2021 a également fait l’objet d’une tournée européenne avec Il Pomo d’Oro.

    Au cours de la saison 2021-2022, Jakub Józef Orliński fait ses débuts très attendus au Metropolitan Opera dans le rôle du double d’Orphée lors de la première au Met de l’Eurydice de Matthew Aucoin, sous la baguette de Yannick Nézet-Séguin. Il fait également ses débuts au Royal Opera House, Covent Garden, dans le rôle de Didymus dans Theodora de Haendel, dans une nouvelle production de Katie Mitchell. En concert, il se joint à Il Pomo d’Oro pour deux tournées européennes présentant son nouvel album, Anima Aeterna, avec des arrêts à Bayreuth, Hambourg, Milan, Madrid et Barcelone. Il partage la scène avec l’Ensemble Matheus et le chef d’orchestre Jean-Christophe Spinosi pour des représentations à Bratislava et au festival de musique de Lednice-Valtice. En récital, il entame sa première tournée en Amérique du Nord, avec des représentations au Spivey Hall d’Atlanta, au Broad Stage du Santa Monica College, au Stanford Live, au Cal Performances, au Portland Friends of Chamber Music, à la Vancouver Recital Society et au Club musical de Québec, puis en Europe, avec des arrêts au Concertgebouw, à la Philharmonie de Berlin, à l’Opéra de Francfort et au Théâtre des Champs-Élysées, en compagnie de son collaborateur de longue date, le pianiste Michał Biel. Il se produit à trois reprises au Wigmore Hall dans le cadre d’une résidence saisonnière.

    Au cours de la saison 2020-2021, Jakub Józef Orliński rejoint Il Pomo d’Oro pour des concerts à Hambourg, Essen, Budapest, Trente et Lyon, présentant des sélections de son album Facce d’amore, acclamé par la critique. Il a rejoint l’ensemble à nouveau pour d’autres concerts, notamment à Versailles, au festival d’Aix-en-Provence et au festival Castell de Peralada. Il a également participé à un programme baroque avec Il Giardino d’Amore à Barcelone, Bilbao, Castellón et Madrid, à un programme intitulé Pasticcio avec Les Arts Florissants, aux côtés de la mezzo-soprano Lea Desandre et sous la direction de William Christie, ainsi qu’à des concerts en Pologne, avec Capella Cracoviensis. Il retrouve par la suite le pianiste Michał Biel pour des récitals à Moscou, Saint-Pétersbourg et Bydgoszcz, en Pologne. Parmi les engagements annulés en raison de la pandémie, citons ses débuts au Staatsoper de Berlin dans le rôle de Farnace dans une nouvelle production de Mitridate, re di Ponto ; une tournée de Farnace avec Les Musiciens du Louvre à Paris, Barcelone, Valence et Moscou ; une tournée de Tamerlano de Haendel avec The English Concert au Carnegie Hall, au Disney Hall de Los Angeles, au Barbican Centre, au Théâtre des Champs-Élysées et au Theater an der Wien.

    Parmi les faits marquants des saisons passées figurent ses débuts en solo au Carnegie Hall avec des membres du New York Baroque Incorporated ; ses débuts dans la maison et dans le rôle à l’Opernhaus Zürich en chantant Cyrus dans Belshazzar sous la direction de Laurence Cummings ; ses débuts en Russie avec des concerts à guichets fermés pendant la saison inaugurale du Zaryadye Hall à Moscou ; et ses débuts avec l’Orchestre philharmonique de Varsovie dans Le Messie de Haendel et avec le Festival Bach de Montréal. Ses récitals en solo sont salués par la critique tels au Wigmore Hall, au Verbier Festival et dans toute l’Espagne, la Belgique, la Pologne, l’Allemagne et les Pays-Bas. Il devait également faire ses débuts à l’opéra américain au San Francisco Opera dans le rôle d’Armindo dans Partenope, mais ce spectacle a également été annulé en raison de la pandémie.

    M. Orliński a obtenu son diplôme de la Juilliard School en 2017 et a immédiatement entamé sa carrière internationale dans le rôle d’Orimeno dans l’Erismena de Cavalli lors de ses débuts au Festival d’Aix-en-Provence. Il a ensuite fait ses débuts dans le rôle-titre de Rinaldo de Haendel à l’Oper Frankfurt, dans une production époustouflante de Ted Huffman. Alors qu’il est encore à Juilliard, il fait ses débuts avec le Händel-Festspiele de Karlsruhe dans des œuvres de Haendel et de Vivaldi, au Carnegie Hall de New York, ainsi qu’avec l’Orchestre symphonique de Houston. Il a également collaboré avec Les Arts Florissants dans le Stabat Mater de Vivaldi sous la direction de Paul Agnew, s’est produit avec Music of the Baroque à Chicago sous la direction de Jane Glover et a effectué une tournée avec l’English Concert sous la direction de Harry Bicket dans le rôle d’Eustazio dans Rinaldo, avec des représentations à Londres, Séville, Madrid et New York. Une autre production de Rinaldo – toujours dans le rôle-titre – a marqué ses débuts à l’opéra au Royaume-Uni, au festival de Glyndebourne. Il a interprété Unulfo dans Rodelinda à Francfort et à Lille (DVD avec Emmanuelle Haïm), et a donné des concerts avec de nombreux groupes à travers l’Europe et les États-Unis. En outre, il figure sur des enregistrements Warner d’Agrippina avec Joyce di Donato et sur un disque de sélections avec L’Arpeggiata avec Christina Pluhar.

    M. Orliński a triomphé dans de multiples concours vocaux, remportant la première place au concours Lyndon Woodside Oratorio-Solo 2016 de l’Oratorio Society of New York, le deuxième prix du concours international Stanisław Moniuszko, lors des premier et deuxième concours vocaux internationaux annuels de musique ancienne en Pologne, où il a reçu respectivement une « mention spéciale » et un « prix spécial », le premier prix du concours de chant Rudolf Petrák en Slovaquie, la troisième place au concours Debut à Igersheim, en Allemagne, une mention spéciale au huitième concours annuel Mazovian Golden Voices en Pologne, et la troisième place au Grand Prix de l’Opéra à Bucarest, en Roumanie. L’étoile de M. Orliński s’est rapidement élevée après avoir remporté des concours importants des deux côtés de l’Atlantique, notamment les Metropolitan Opera National Council Auditions en 2016 et le Marcella Sembrich International Vocal Competition en 2015.

    Tout en complétant sa maîtrise en interprétation vocale auprès d’Anna Radziejewska à l’Université de musique Fryderyk Chopin de Varsovie, il a participé au prestigieux programme pour jeunes artistes Opera Academy au Teatr Wielki-Opera Narodowa, où il a étudié avec Eytan Pessen et Matthias Rexroth. M. Orliński a obtenu son diplôme d’études supérieures à la Juilliard School, où il a étudié avec Edith Wiens. Il a également bénéficié de la bourse Fulbright en 2015-2016 et 2016-2017.

    Pendant son temps libre, M. Orliński pratique le breakdance, ainsi que d’autres styles de danse. Ses réalisations dans ce domaine incluent des prix dans de nombreux concours de danse : quatrième place au concours Red Bull BC One Poland Cypher, deuxième place au concours Stylish Strike – Top Rock et deuxième place au concours The Style Control, entre autres. Il a également participé à une publicité pour la société de vêtements de rue CROPP, ainsi qu’à des campagnes pour Levi’s, Nike, Turbokolor, Samsung, Mercedes-Benz, MAC Cosmetics, Dannon et Algida en tant que danseur, mannequin et acrobate.