Pré-concert : Lyam Chenaux

En avant-goût de son récital Schumann, nous avons invité Eric Le Sage à partager la scène avec le jeune Lyam Chenaux, talentueux violoncelliste de la région. Au programme, l’une des pièces les plus connues du répertoire pour violoncelle et piano : l’Elégie de Gabriel Fauré. Quoi de plus touchant que de voir des musiciens de deux générations différentes célébrer les 100 ans de la mort de Fauré en interprétant son Elégie ?

Gabriel Fauré : Elégie pour violoncelle et piano

Ouverture des portes 20 minutes avant le début du concert, entrée libre sans réservation et collecte à la sortie

© Photo : Christian Meuwly

Date

samedi 04 Mai 2024

Heure

18:55 - 19:15

Labels

WEMP 2024

Lieu

Maison Pulliérane
Grande Salle

Organisateur

Association Applause
Association Applause
Email
info@wempully.ch
Site Web
https://www.wempully.ch

Artistes

  • Eric Le Sage
    Eric Le Sage

    L’un des pianistes français les plus célébrés, Eric le Sage est un musicien dont le jeu poétique, profond et subtil reflète une personnalité authentique et généreuse. Alors qu’il n’a que 20 ans, le Financial Times voit déjà en lui « un disciple extrêmement cultivé de la grande tradition française du piano schumannien ». En 2010, Eric Le Sage enregistre l’intégrale de la musique pour piano de Schumann, intégrale décrite par le quotidien allemand die Zeit comme « sensa-tionnelle ». Il reçoit cette même année le très prestigieux Jahrespreis der deutschen Schallplattenkritik (Prix de l’année de la critique de disque allemande) ainsi que le Choc de l’Année Classica pour l’un des volumes de son intégrale. Un deu-xième Choc de l’Année lui est d’ailleurs attribué pour son disque Connesson avec le Royal Scottish National Orchestra. S’en suivront de nombreux prix pour son intégrale de la musique de chambre de Fauré.

    Eric Le Sage est par ailleurs l’invité de très nombreuses salles de concert et de nombreux festivals à travers le monde : Wigmore Hall, Théâtre des Champs-Elysées, Philharmonie de Paris, Radio France, Mozarteum de Salzburg, Alte Oper de Francfort, Suntory Hall, Carnegie Hall, Philharmonie de Cologne, Philharmonie d’Essen, Philharmonie de Dresde, Rudol-finium de Prague, Taipei National Concert Hall, Konzerthaus et Philharmonie de Berlin, Konzerthaus de Vienne, Maison Symphonique de Montréal, Laeiszhalle de Hambourg, Walt Disney Hall de Los Angeles, Concertgebouw d’Amsterdam, Verizon Hall de Philadelphie , BOZAR de Bruxelles, Festival de la Roque d’Anthéron, Festival d’Edimbourg, Festival de Ludwigsburg, Philharmonie du Luxembourg, Schubertiade de Schwartzenberg.

    Eric Le Sage est l’invité d’orchestres comme le Los Angeles Philharmonic Orchestra, Philadelphia Orchestra, Toronto Symphony Orchestra, Saint-Louis Symphony Orchestra, SWR Sinfonieorchester, Rotterdam Philharmonic, Royal Scottish National Orchestra, Münchner Kammer Orchester, Bremer Philharmoniker, l’Orchestre Symphonique de Göteborg, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, Orchestre philharmonique de Dresde, l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Liège,Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine, le Yomiuri Nippon Symphony de Tokyo, le Metropolitan Symphony Orchestra de Tokyo, le Netherlands Philharmonic Orchestra, l’Orchestre Métropolitain de Montréal, le Konzerthaus Orchester de Berlin, sous la baguette de divers chefs dont Armin Jordan, Edo de Waart, Sté-phane Denève, Pablo Gonzalez, Fabien Gabel, Sir Jeffrey Tate, François Leleux, Sir Simon Rattle, Kazuki Yamada, Alexan-der Liebreich, Leonardo Garcia Alarcon, Yannick Nézet-Seguin.

    Eric Le Sage a enregistré un grand nombre de disques, tous chaleureusement salués par la critique. Outre l¹intégrale Schumann, Eric a enregistré les intégrales de musique de chambre avec piano de Poulenc (BMG, 1998), Fauré (Alpha Classics, 2015), Brahms (B-Records, 2021), qui ont reçu de nombreux prix français et internationaux.
    En 2022 sortait un magnifique disque Mozart (Concertos n. 17 et 24 KŠ.) avec le Gävle Symphony Orchestra dirigé par François Leleux chez Alpha, qui rencontre un grand succès auprès de la critique internationale. Eric présente la même année chez Sony Classical « Jardins Suspendus », un album solo consacré à des oeuvres rares de musique française du début du 20ème siècle.

    Eric Le Sage est, avec Paul Meyer et Emmanuel Pahud, le créateur et le directeur artistique du célèbre Festival «Musique à l’Empéri » à Salon de Provence.
    Chambriste passionné, il partage également la scène avec des artistes comme François Leleux, Daishin Kashimoto, Clau-dio Bohorquez, Lise Berthaud, Jean-Guihen Queyras, Amihai Grosz, Liya Petrova, François Salque, le Quatuor Ebène, le Quatuor Modigliani, Julian Pregardien, Sandrine Piau, Olivier Latry et bien d’autres encore.

    Né à Aix-en Provence, Eric Le Sage termine ses études au CNSM de Paris à 17 ans puis se perfectionne à Londres auprès de Maria Curcio. Il est lauréat de plusieurs concours internationaux : Premier Prix du Concours International de piano de Porto en 1985, Premier Prix du Concours International Robert Schumann de Zwickau en 1989 et lauréat du concours de Leeds l’année suivante. A cette occasion, le Times salue « la subtilité de la sonorité, l’intelligence et la poésie, le sens de la structure ».

    Il est professeur à la Hochschule für Musik de Freiburg.

  • Lyam Chenaux
    Lyam Chenaux

    Lyam Chenaux est né en Suisse en 2009, et il choisit le violoncelle à l’âge de 5 ans. Entre 9 et 13 ans, il s’initie au jazz et à l’improvisation avec les Ministrings (T. Strinning et B. Batt).

    A 10 ans, il joue pour la première fois en soliste à l’Académie Internationale Somak à Bienne, avec l’Orchestre Philharmonique Budweis (dir.David Svec). Il y rencontre Denis Severin, qui est depuis son professeur à la HEM à Genève-Neuchâtel.

    Passionné et charismatique, il remporte 4x le Concours Suisse des Jeunesses Musicales dans toutes les catégories (solo, musique ancienne, composition et trio). Il est lauréat de plusieurs dizaines de concours internationaux et de prix spéciaux, dont en 2023 la finale de Classicalia à Vienne, et le Concours International de violoncelle Popper en Hongrie.

    Depuis 2022, Lyam est plus jeune musicien de l’ensemble de virtuoses LGT Young Soloists (dir. A. Gilman) et fait ses débuts sur les grandes scènes internationales.

    Il a joué en soliste avec l’orchestre UniArt à Paris, l’orchestre d’Yverdon, L’Orchestre National des Jeunesses Musicales Suisses, et le Pforzeim Kammerorchester.